Personne n'aime les pop-ups,
sauf quand il y a un chiot !

Découvrez l'espace de suivi de votre chiot et bénéficiez de conseils sur mesure, des promotions dédiées sur nos aliments, des outils pratiques : carnet de santé de votre compagnon, carnet d'adresses...

Créez l’espace de suivi
de votre chiot

Bénéficiez de conseils sur mesure, des promotions dédiées sur nos aliments, des outils pratiques...

L'appétit du chiot

https://www.wikichien.fr/wp-content/uploads/sites/4/l-appetit-du-chiot-39.jpg

Comment stimuler l’appétit du chiot ? Ne jamais céder aux caprices du chiot

Deux hypothèses sont à envisager lorsque l’appétit d’un chien baisse :

  • un problème pathologique qui affecte l’état général, le goût ou l’odorat

  • un problème comportemental dû à l’éducation ou à l’environnement de l’animal

Problème pathologique

Si vous observez des lésions de la région oro-nasale, ou une altération de l’état général (température en hausse, diarrhées, vomissements…), n’attendez pas que le jeûne se prolonge et conduisez immédiatement votre animal chez le vétérinaire.

En cas de risque vital, le vétérinaire pourra mettre en place un système d’alimentation forcée, grâce à une sonde naso-gastrique permettant d’alimenter votre chien sous forme liquide.

Pendant sa convalescence, encouragez-le à manger en restant avec lui, dans un endroit calme, et en lui distribuant éventuellement la nourriture à la main.

Problème comportemental

Un animal trop gâté devient vite exigeant vis à vis de son alimentation : il peut même refuser ce qu’on lui sert s’il sait que son propriétaire va céder à ses sollicitations.

1ère règle : nourrissez-le après vous pour renforcer votre position dominante de maître. Et….ne le regardez pas manger.

2ème règle : proposez-lui à manger 2 à 3 fois par jour, à heure fixe, et retirez sa gamelle après 10 à 15 mn même si la nourriture n’a pas été consommée. Ne rien distribuer entre les repas.

Cette éducation est d’autant plus facile qu’elle est mise en place précocement.

Quelques « trucs » utilisables pour relancer la consommation de votre chien :

  • La compétition avec un autre animal peut aussi avoir un effet favorable.

  • La réhydratation des croquettes avec de l’eau tiède

  • L’introduction d’un nouvel aliment, plus riche en protéines et en graisses : en adaptant le rationnement pour maintenir l’apport énergétique au même niveau.

  • L’addition de jus de viande, de fromage râpé, de lait en poudre…Mais, attention de ne pas renforcer le côté difficile du chien par ce comportement. Le risque est qu’il ne consomme sa ration qu’en présence de ce supplément. Le mieux est de réduire progressivement la part de ces compléments apportés pour le « déshabituer » peu à peu et le laisser consommer uniquement son repas.

Une règle d’or à respecter : ne pas céder aux caprices. Il est très rare qu’un chien adulte bien portant se laisse dépérir !

Visionnez notre vidéo sur l’éducation du chiot !

Recevez nos conseils personnaliséspour prendre soin de votre chien

Vous aimerez aussi ces articles voir tous les conseils pour mon chien