Personne n'aime les pop-ups,
sauf quand il y a un chiot !

Découvrez l'espace de suivi de votre chiot et bénéficiez de conseils sur mesure, des promotions dédiées sur nos aliments, des outils pratiques : carnet de santé de votre compagnon, carnet d'adresses...

Créez l’espace de suivi
de votre chiot

Bénéficiez de conseils sur mesure, des promotions dédiées sur nos aliments, des outils pratiques...

Les allergies du chiot

https://www.wikichien.fr/wp-content/uploads/sites/4/les-allergies-du-chiot-1.jpg

Les allergies alimentaires sont relativement rares chez le chien. La plupart du temps, il ne...

Allergie ou intolérance alimentaire du chiot : quelle différence ? Comment savoir si mon chien est allergique

Les allergies alimentaires sont relativement rares chez le chien. La plupart du temps, il ne s’agit en fait que d’une intolérance alimentaire mais comment les distinguer et quelles en sont les causes ?

 

L’intolérance alimentaire se traduit généralement par une difficulté de l’animal à digérer son aliment soit parce qu’il n’est pas assez digestible, soit que sa concentration énergétique est insuffisante ou que l’un des ingrédients qui le compose est de mauvaise qualité. Chez les chiens et les chats, l’intolérance alimentaire est souvent confondue avec l’allergie car elles se traduisent toutes les 2 par les mêmes symptômes mais l’intolérance alimentaire ne fait pas intervenir le système immunitaire. Le lait et les régimes alimentaires trop riches en céréales peuvent ainsi être à l’origine d’une intolérance alimentaire.

 

L’allergie est une réaction exagérée du système immunitaire du chien, liée au contact entre celui-ci et un agent allergisant. L’allergie se manifeste le plus souvent par un prurit (ou démangeaison) intense : l’animal se gratte anormalement ce qui occasionne des lésions.

Le prurit est généralement associé à des troubles digestifs : diarrhées, vomissements du chiot, douleurs abdominales… Les allergies d’origine alimentaire sont rares chez le chien (elles représenteraient à peine 1% des problèmes cutanés).

 

Les diagnostiquer : pour mettre en évidence une véritable allergie, il faut réussir à associer les symptômes de sa manifestation avec l’ingestion d’un aliment précis. C’est le vétérinaire qui établira le protocole par « régime d’élimination » composé d’ingrédients ne figurant pas dans son alimentation habituelle, puis réintroduira progressivement dans son alimentation des aliments familiers, ce qui permettra de déterminer celui qui déclenche les symptômes. Un chien qui souffre d’allergie alimentaire se verra recommander par son vétérinaire un aliment hypoallergénique. Il doit dans tous les cas éviter de consommer des préparations ménagères dont les compositions sont difficilement maitrisables.

Recevez nos conseils personnaliséspour prendre soin de votre chien

Vous aimerez aussi ces articles voir tous les conseils pour mon chien