Personne n'aime les pop-ups,
sauf quand il y a un chiot !

Découvrez l'espace de suivi de votre chiot et bénéficiez de conseils sur mesure, des promotions dédiées sur nos aliments, des outils pratiques : carnet de santé de votre compagnon, carnet d'adresses...

Créez l’espace de suivi
de votre chiot

Bénéficiez de conseils sur mesure, des promotions dédiées sur nos aliments, des outils pratiques...

Collier anti-fugue pour chiens

https://www.wikichien.fr/wp-content/uploads/sites/4/collier-anti-fugue-pour-chiens-1.jpg

Outre le fait qu’il se met en danger lui-même, un chien qui fugue risque d’entraîner...

Outre le fait qu’il se met en danger lui-même, un chien qui fugue risque d’entraîner des ennuis à son propriétaire. Saillies non désirées, prélèvements dans les poulaillers alentours, ou plus grave, accidents de la circulation (…), sachez que vous êtes responsable des dégâts causés par votre chien.

Plutôt que d’attacher ou d’enfermer un animal trop indépendant, il existe une solution alternative : le collier anti-fugue qui empêche le chien de sortir d’un territoire autorisé.

« Quels sont les risques à laisser divaguer un chien ? »

Si vous laissez divaguer votre chien sans surveillance, vous pouvez être condamné à payer une amende allant jusqu’à 150 euros. Si le propriétaire n’est pas retrouvé, le chien sera remis à la fourrière. Le gestionnaire de la fourrière recherche alors le propriétaire grâce à son numéro d’identification. Si l’animal n’est pas réclamé dans un délai de 8 jours, le gestionnaire de la fourrière remet le chien à un refuge ou, après avis d’un vétérinaire, le fait euthanasier.

 « Comment marche un collier anti-fugues ? »

Le système repose sur 3 éléments.

–                 Un boîtier émetteur d’un signal radio est fixé à l’intérieur de l’habitation.

–                 Le territoire autorisé au chien est délimité par un fil métallique qui peut être fixé à une clôture existante ou enterré dans le sol, au maximum à 3 cm de profondeur. Les câbles fournis mesurent en général 200 m de long mais il est possible d’acheter des bobines de fil pour délimiter les grandes propriétés.

–                 Le chien porte un collier anti-fugue muni d’un récepteur qui capte le signal renvoyé par le fil et réagit en fonction de la distance à laquelle se trouve le chien par rapport à la clôture. Ce système est léger et peut donc convenir à des chiens de petite taille. Les colliers doivent régulièrement être rechargés, soit sur le secteur, soit en changeant les piles.

« Comment faire comprendre les limites au chien ? »

Ces systèmes de clôtures sont en général vendus avec des fanions qui permettent de visualiser les limites à ne pas dépasser. Il est important que le chien puisse s’appuyer sur ces repères visuels pour ne pas s’exposer à des punitions inutiles. Avec le temps, il saura exactement où il a le droit d’aller et les fanions pourront alors être enlevés.

Dès qu’il s’approche de la limite à ne pas franchir, le chien est averti par un bip sonore. S’il continue d’avancer, il reçoit un léger choc électrique qui le dissuade d’aller plus loin. (S’ils sont chacun équipé d’un collier anti-fugue, plusieurs chiens peuvent être contrôlés par le même boîtier.)

Quand on part en promenade avec son chien, il faut bien sûr ne pas oublier d’enlever le collier anti-fugue du chien ! Ce dernier associe très vite l’absence de collier avec la liberté retrouvée.

« Quels sont les inconvénients d’un collier anti-fugue ? »

Une mauvaise utilisation d’un collier anti-fugue peut gravement perturber le comportement du chien. Ce type d’équipements est donc à réserver aux situations où le chien fugue à répétition et que rien ne semble vouloir le dissuader de recommencer…

Recevez nos conseils personnaliséspour prendre soin de votre chien

Vous aimerez aussi ces articles voir tous les conseils pour mon chien