Personne n'aime les pop-ups,
sauf quand il y a un chiot !

Découvrez l'espace de suivi de votre chiot et bénéficiez de conseils sur mesure, des promotions dédiées sur nos aliments, des outils pratiques : carnet de santé de votre compagnon, carnet d'adresses...

Créez l’espace de suivi
de votre chiot

Bénéficiez de conseils sur mesure, des promotions dédiées sur nos aliments, des outils pratiques...

Faire saillir ma chienne

https://www.wikichien.fr/wp-content/uploads/sites/4/faire-saillir-ma-chienne.jpg

Vous avez décidé de faire saillir votre chienne afin qu’elle ait une portée de chiot...

Quand et comment faire saillir une chienne ? Quelles précautions prendre lors de la saillie de la chienne ?

Vous avez décidé de faire saillir votre chienne afin qu’elle ait une portée de chiot ? C’est une bonne idée, mais ce n’est pas une obligation. Les chiennes supportent très bien de ne pas avoir de chiot, cela ne compromet en rien leur équilibre. Ne faites donc saillir votre chienne que si vous en avez vraiment envie.

A quel âge envisager la saillie pour la chienne ?

La puberté chez la chienne intervient entre 6 et 24 mois selon la race. On préfère souvent attendre que la chienne ait présenté 2 ou 3 chaleurs avant de la faire saillir, ce qui correspond donc à 1-1,5 an pour une chienne de petite race et 2-2,5 ans pour une chienne de grande race. Il existe également un âge maximal pour la reproduction. Ne faites pas saillir une chienne de plus de 8 ans (6,5 ans pour une chienne de grande taille), les risques de complication deviennent plus importants passé cet âge.

La puberté chez le mâle survient entre 8 et 10 mois selon la race. On peut envisager une saille à partir de 1 an (petites races) à 2 ans (grandes races).

Le bon moment pour l’accouplement

Au début de ses chaleurs, la chienne perd du sang, mais elle refuse l’accouplement. Elle peut être présentée à la saillie quand les pertes vulvaires deviennent claires, soit environ 10 jours après le début des chaleurs.

Pour repérer le moment où votre chienne acceptera la saillie, observez bien son comportement : quand elle est prête, elle place sa queue sur le côté si on lui touche la région du périnée. La chienne est « réceptive » pendant une dizaine de jours. Soyez très vigilant durant cette période, les chiens du voisinage vont lui faire une cour éperdue et il y a de fortes chances pour que le mâle qu’elle accepte ne soit pas celui que vous auriez choisi !

 

La période optimale pour la saillie se situe entre deux et quatre jours après l’ovulation. Cependant, les chiennes ovulent à un moment très variable par rapport au début des chaleurs. En général, l’ovulation survient au 12ème ou au 13ème jour des chaleurs, ce qui impliquerait une saillie 14 à 16 jours après le début des chaleurs. Mais il existe de telles différences entre les chiennes dans la durée des différentes phases du cycle qu’il est préférable, pour maximiser les chances de réussite, de suivre l’évolution des chaleurs par des frottis vaginaux ou des dosages hormonaux (réalisés chez votre vétérinaire).

Le jour de la saillie

Ne faites saillir votre chienne que si elle est en bonne santé, correctement vermifugée et à jour de ses vaccinations.

Le jour de la saillie, c’est en général la femelle qui se déplace, afin que le mâle reste en pleine possession de ses moyens. Vous pouvez assister à la saillie, mais n’intervenez pas. Les chiens vont commencer par jouer avant de passer « aux choses sérieuses ». L’accouplement dure entre 15 et 60 minutes. La dernière phase est la phase d’accolement : le mâle se retourne en passant un de ses postérieurs au-dessus du dos de la femelle et les deux partenaires se retrouvent accolés fesses contre fesses. Il ne faut surtout pas séparer les chiens pendant cette phase, vous risqueriez de les blesser grièvement.

 

Continuez à surveiller votre chienne pendant quelques jours après l’accouplement : la chienne peut être saillie par un autre mâle, auquel cas les chiots d’une même portée auront deux pères différents !

 

Pour augmenter les chances de réussite et la prolificité, il est recommandé d’accoupler les chiens deux fois à 48 heures d’intervalle, soit 2 et 4 jours après l’ovulation. Il est bien sûr inutile de forcer la chienne si elle refuse l’accouplement ; elle acceptera peut-être aux prochaines chaleurs, ou avec un autre mâle…

 

 

Recevez nos conseils personnaliséspour prendre soin de votre chien

Vous aimerez aussi ces articles voir tous les conseils pour mon chien