Personne n'aime les pop-ups,
sauf quand il y a un chiot !

Découvrez l'espace de suivi de votre chiot et bénéficiez de conseils sur mesure, des promotions dédiées sur nos aliments, des outils pratiques : carnet de santé de votre compagnon, carnet d'adresses...

Créez l’espace de suivi
de votre chiot

Bénéficiez de conseils sur mesure, des promotions dédiées sur nos aliments, des outils pratiques...

Comment sevrer un chiot ?

Le sevrage correspond au passage d’une alimentation lactée à une alimentation solide. Il s’accompagne logiquement...

Sevrer un chiot en douceur est idéal pour le chiot

Le sevrage correspond au passage d’une alimentation lactée à une alimentation solide. Il s’accompagne logiquement d’un détachement du chiot pour sa mère (et inversement).

Un sevrage en douceur

Le sevrage est généralement une étape facile dans la vie du chiot. Il se déroule en douceur vers l’âge de 5 à 7 semaines car :

  • lorsque les premières dents de lait du chiot apparaissent, la tétée devient douloureuse pour la chienne, qui se laisse faire moins facilement.
  • la production de lait diminue en quantité et en qualité ; elle ne suffit plus à assurer les besoins nutritionnels du chiot qui grandit.
  • les chiots perdent leur réflexion de succion ; ils commencent à lécher et à mâcher. D’un naturel curieux, les chiots vont facilement voir dans la gamelle de leur mère et « chipent » quelques croquettes qu’ils lèchent consciencieusement…
  • les chiots digèrent de moins en moins bien le lactose (le sucre du lait) ; en revanche, leur système digestif acquiert progressivement les enzymes nécessaires à la digestion des protéines et des matières grasses.
  • la chienne reprend une vie « normale » et s’absente de plus en plus souvent du nid.

Un sevrage progressif

Le sevrage doit toutefois être progressif :

  • vers l’âge de 4 semaines, présentez au chiot de la pâtée ou des croquettes réhydratées avec de l’eau tiède. La mousse et les croquettes Starter de Royal Canin ont une composition et une texture spécialement adaptées pour faciliter le passage à une alimentation solide. Servez plusieurs petits repas par jour.
  • entre 5 et 7 semaines, les quantités distribuées aux chiots sont augmentées progressivement. En parallèle, la chienne est éloignée de plus en plus longtemps de sa portée dans la journée.
  • vers 7 ou 8 semaines, les chiots devraient manger 4 repas par jour d’une nourriture de croissance adaptée à leur âge et à leur race. Ne pas oublier de leur laisser une gamelle d’eau propre en permanence.

 

Une petite astuce si les chiots refusent les croquettes : réhydratez-les avec du lait maternisé ou du lait de la mère si elle se laisse faire pour tirer son lait.

Garder le même aliment de croissance

Lorsque le chiot quitte son élevage pour rejoindre sa nouvelle famille, il devrait déjà être sevré depuis au moins une semaine. Garder le même aliment de croissance, au moins pendant quelques jours, permet d’éviter les troubles digestifs liés au stress du changement et de la séparation.

Recevez nos conseils personnaliséspour prendre soin de votre chien

Vous aimerez aussi ces articles voir tous les conseils pour mon chien