Personne n'aime les pop-ups,
sauf quand il y a un chiot !

Découvrez l'espace de suivi de votre chiot et bénéficiez de conseils sur mesure, des promotions dédiées sur nos aliments, des outils pratiques : carnet de santé de votre compagnon, carnet d'adresses...

Créez l’espace de suivi
de votre chiot

Bénéficiez de conseils sur mesure, des promotions dédiées sur nos aliments, des outils pratiques...

La conjonctivite chez le chien

https://www.wikichien.fr/wp-content/uploads/sites/4/la-conjonctivite-chez-le-chien-1.jpg

La muqueuse qui recouvre l’intérieur des paupières s’appelle la conjonctive. Lorsqu’un œil pleure et paraît rouge, c’est souvent parce que cette conjonctive est irritée et il s’agit donc d’une conjonctivite. La conjonctive est la muqueuse de l’organisme la plus exposée aux agressions extérieures.

De multiples causes peuvent être à l’origine d’une conjonctivite…

« Comment repérer une conjonctivite chez un chien ? »

La conjonctive est un tissu richement innervé et vascularisé mais les vaisseaux sanguins qui parcourent sa surface sont normalement très discrets. Lors d’inflammation de la muqueuse, les vaisseaux qui entourent les yeux se dilatent et du sang s’accumule. Le premier signe d’une conjonctivite est donc un « œil rouge ».

A un stade plus avancé, il peut se former un œdème, qui entraîne l’apparition d’une sorte de bourrelet autour de la cornée. Le chien a tendance à larmoyer et à se frotter les yeux, ce qui aggrave évidemment le problème.

« Qu’est-ce qui peut occasionner une conjonctivite ? »

Avec un chien sensible, faites attention à tout ce qui peut irriter les yeux. N’oubliez jamais que votre chien vit plus près du sol que vous, surtout s’il est de petite taille. Sur la plage ou sur un terrain très sec, ses yeux risquent de souffrir de l’exposition au sable ou à la poussière, en particulier lorsqu’il y a du vent. Ne laissez pas le chien sortir la tête par la fenêtre de la voiture car le courant d’air irrite ses yeux.

Tout comme les humains, les chiens sont susceptibles de souffrir d’allergie aux pollens ou à la poussière de maison. Dans ce cas, la conjonctivite s’accompagne alors souvent d’un écoulement nasal.

« Certains chiens sont-ils plus sensibles que d’autres ? »

Chez les chiens à poil raide (ex : Schnauzer) ou très abondant (Bobtail, Bichon…), les poils autour des yeux peuvent irriter la conjonctive. Si les poils tombent sur les yeux, il est recommandé d’en couper un peu pour les empêcher de frotter.

Chez les chiens à face plate ainsi que chez le Basset Hound, le Saint-Hubert, le Saint-Bernard (…), les paupières ont tendance à se retourner vers l’extérieur, augmentant alors le risque de conjonctivite. Ce problème se produit aussi chez les chiens âgés où l’on observe une baisse du tonus des paupières.

« Comment limiter le risque de conjonctivite ? »

Si les yeux de votre chien sont sensibles, usez et abusez des collyres nettoyants et adoucissants pour éliminer les poussières des yeux et calmer les irritations. Demandez conseil à votre vétérinaire pour choisir les produits qui conviennent à votre chien. N’appliquez jamais de collyre antibiotique ou anti-inflammatoire sans être bien conseillé : mal utilisés, ces produits peuvent favoriser le développement d’affections oculaires graves.

Si l’inflammation oculaire persiste et que votre chien paraît souffrir, consultez votre vétérinaire qui saura faire la différence entre une simple conjonctivite et une inflammation de la cornée, un ulcère, un glaucome, etc.

Recevez nos conseils personnaliséspour prendre soin de votre chien

Vous aimerez aussi ces articles voir tous les conseils pour mon chien