Personne n'aime les pop-ups,
sauf quand il y a un chiot !

Découvrez l'espace de suivi de votre chiot et bénéficiez de conseils sur mesure, des promotions dédiées sur nos aliments, des outils pratiques : carnet de santé de votre compagnon, carnet d'adresses...

Créez l’espace de suivi
de votre chiot

Bénéficiez de conseils sur mesure, des promotions dédiées sur nos aliments, des outils pratiques...

La première visite du chiot chez le vétérinaire

La première visite chez le vétérinaire permet de s’assurer de la bonne santé de votre chiotVotre vétérinaire est le spécialiste de sa santé. 

 

Lors de sa première visite, votre vétérinaire va effectuer 4 types de soins

1/ Surveiller sa croissance et s’assurer de la bonne santé de votre chiot 

Pour s’assurer qu’il grandit bien et que son poids évolue correctement, ni trop, ni pas assez. A la maison, nous vous conseillons de le peser régulièrement pour vérifier que son poids est toujours supérieur au poids de la pesée précédente. Pour ce faire, vous pouvez utiliser la balance sur laquelle vous vous pesez (en soustrayant votre propre poids si vous montez avec lui sur la balance).  Un chiot qui ne prend pas de poids régulièrement ou dont le poids diminue doit faire l’objet d’une visite chez le vétérinaire. A l’inverse, il est recommandé de ne pas encourager une prise de poids trop rapide de votre chiot.  

2/ L’identifier 

En France, l’identification du chiot est obligatoire qu’il soit donné ou vendu, et se fait soit par tatouage soit par puce électronique,  le plus souvent chez le vétérinaire. Cette identification est essentielle en cas de perte ou de vol, la lecture du numéro permettra de vous identifier et de vous prévenir. 

3/ Le vacciner

Les vaccins renforcent les défenses naturelles de votre chiot et permettent d’éviter des maladies contagieuses, parfois fatales. Certains vaccins sont obligatoires et d’autres recommandés. En général les premiers vaccins débutent vers l’âge de 6-8 semaines, lorsque le chiot n’est plus protégé par les anticorps de sa mère et donc particulièrement exposé aux maladies. Ces premières injections seront suivies par des rappels réguliers dont certains annuels. Ces rappels sont impératifs pour une protection optimale.  

En savoir plus sur le programme de vaccination de votre chiot.

4/ Le traiter contre les parasites internes et externes 

Les chiots ont souvent des vers, et le déparasitage devrait être effectué tous les mois jusqu’à l’âge de 6 mois, puis tous les 6 mois. Les parasites internes se transmettent au chiot par sa mère dès sa naissance et se logent dans le tube digestif. Ils peuvent entraîner une perte de poids, un retard de croissance et des troubles digestifs (ballonnements, diarrhée ou constipation).  Plus tard, les contaminations se font par l’intermédiaire d’autres chiens et du milieu extérieur. Souvent ces parasites sont microscopiques  et ne sont pas visibles à l’oeil nu dans les selles du chiot. Votre vétérinaire saura vous conseiller un programme  de vermifugation  régulier adapté  à son mode de vie. 

VERMIFUGATION

VOTRE VÉTÉRINAIRE EST LA SEULE PERSONNE QUI PEUT VOUS AIDER À CHOISIR UN PROGRAMME DE VACCINATION ADAPTÉ À VOTRE CHIOT EN FONCTION DES RISQUES AUXQUELS IL EST EXPOSÉ DANS  SON ENVIRONNEMENT.  

Au fil des visites, il assurera, en plus de le soigner, un rôle de conseiller sur son éducation, son alimentation et sur les soins préventifs qui procureront à votre chiot une qualité de vie optimale et une protection contre certaines maladies tout au long de sa vie. 

Pensez à le consulter régulièrement afin que votre chien partage des années heureuses à vos côtés, en pleine santé ! 

Recevez nos conseils personnaliséspour prendre soin de votre chien

Vous aimerez aussi ces articles voir tous les conseils pour mon chien
Paramètres des cookies