Personne n'aime les pop-ups,
sauf quand il y a un chiot !

Découvrez l'espace de suivi de votre chiot et bénéficiez de conseils sur mesure, des promotions dédiées sur nos aliments, des outils pratiques : carnet de santé de votre compagnon, carnet d'adresses...

Créez l’espace de suivi
de votre chiot

Bénéficiez de conseils sur mesure, des promotions dédiées sur nos aliments, des outils pratiques...

le chiot en hiver

https://www.wikichien.fr/wp-content/uploads/sites/4/le-chiot-en-hiver-2.jpg

Les jeunes chiots adorent jouer ou courir dans la neige. En général, les chiots s’agitent...

Comment proteger le chiot des différents dangers de l'hiver

Quelles précautions prendre si mon chiot joue dans la neige?

Les jeunes chiots adorent jouer ou courir dans la neige. En général, les chiots s’agitent tellement qu’ils ne risquent pas de se refroidir, mais d’autres dangers les guettent ! Soyez prudent et prenez quelques précautions pour profiter au mieux de votre séjour à la neige.

Gerçures et gelures

Un chiot qui joue dans la neige est en contact avec le froid et l’humidité. Il risque des gerçures ou des gelures. Ces blessures touchent surtout les parties du corps du chiot les moins vascularisées, là où la peau est fine et sensible : pattes, oreilles, testicules chez le mâle. Elles sont très douloureuses, mais se soignent bien grâce à l’application de vaseline ou de glycérine. Vous pouvez également demander à votre vétérinaire une crème ou un baume réparateur.

Plusieurs précautions s’imposent pour éviter l’apparition de gerçures ou de gelures : ne laissez pas votre chiot se coucher dans la neige, séchez-le soigneusement au retour à la maison, vérifiez entre les coussinets des pattes et sous le ventre qu’il n’y ait pas de petits amas de neige ou de glace. Il existe également des produits destinés à renforcer les coussinets, à appliquer quelques semaines avant le contact avec la neige. Demander à votre vétérinaire un produit adapté au chiot. Enfin, si votre chiot les accepte, vous pouvez lui faire porter des bottines, comme pour les chiens de traineau.

Troubles digestifs

Les chiots adorent « croquer » dans la neige, mais attention, en faisant ceci, ils risquent d’en avaler de grandes quantités, ce qui peut occasionner des troubles digestifs (se traduisant par une diarrhée ou des vomissements).
Pour limiter les risques d’ingestion de neige, proposez régulièrement de l’eau à votre chiot afin qu’il se désaltère.

Irritations cutanées dues au sel

Dans les stations de ski ou sur les trottoirs en ville, il est fréquent que du sel de déneigement soit déversé. Il peut créer des irritations entre les doigts et au niveau des coussinets du chiot, voire sous le ventre si le chiot est de petit format. En se léchant pour calmer ces irritations, le chiot risque d’aggraver les lésions ou de s’intoxiquer (vomissement, diarrhée, colique, voire troubles nerveux dans les cas les plus graves).

Pensez à rincer soigneusement les pattes de votre chiot à l’eau claire au retour des promenades.

Réverbération du soleil

La réverbération intense du soleil sur la neige peut être responsable de problèmes oculaires. Si votre chiot est particulièrement sensible des yeux, évitez de le sortir quand le temps est très ensoleillé.

Cliquez ici pour en savoir plus sur le transport du chiot lors de vos vacances et déplacements !

Recevez nos conseils personnaliséspour prendre soin de votre chien

Vous aimerez aussi ces articles voir tous les conseils pour mon chien