Personne n'aime les pop-ups,
sauf quand il y a un chiot !

Découvrez l'espace de suivi de votre chiot et bénéficiez de conseils sur mesure, des promotions dédiées sur nos aliments, des outils pratiques : carnet de santé de votre compagnon, carnet d'adresses...

Créez l’espace de suivi
de votre chiot

Bénéficiez de conseils sur mesure, des promotions dédiées sur nos aliments, des outils pratiques...

Prévenir les troubles dentaires du chiot

https://www.wikichien.fr/wp-content/uploads/sites/4/prevenir-les-troubles-dentaires-du-chiot-5.jpg

La bonne hygiène dentaire du chiot commence tôt

Le chiot n’a pas de dent à la naissance, la dentition de lait apparait à partir du 20ème jour. En début de croissance, le chiot possède 32 dents, puis poussent les premières prémolaires définitives vers 4 mois. Toutes les autres dents de lait seront remplacées entre le 3ème et le 5ème mois pour faire place à la dentition définitive.

Au fil des repas une fois adulte, les débris alimentaires s’accumulent entraînant un dépôt bactérien jaunâtre très adhérent à la base des dents : la plaque dentaire. En s’accumulant, la plaque progresse sous la gencive et provoque des lésions parodontales. Le tartre se forme par calcification de la plaque dentaire provoquant l’inflammation de la gencive, c’est la gingivite, et l’attaque des tissus de soutien de la dent, c’est la parodontite. La très grande majorité des chiens et notamment les chiens de petite taille présentera, à plus ou moins long terme, des lésions parodontales plus ou moins sévères.

Chez nous humains, les bénéfices de l’hygiène bucco-dentaire ne sont plus à démontrer. Pourtant, trop peu de propriétaires de chiens se posent la question du nettoyage des dents de leur chien, alors que la réponse coule de source pour eux-mêmes…

Que faire pour prévenir les troubles dentaires ?

  • Le plus efficace pour prévenir la formation du tartre, est un brossage des dents régulier, instauré à partir de 6 mois (dès l’apparition des dents définitives). Il permet d’éviter l’accumulation de la plaque dentaire et retarde l’apparition de la gingivite. Habituez votre chiot le plus tôt possible afin qu’il s’habitue à ce geste rapidement. Le dentifrice n’est pas indispensable, seul le frottement de la brosse intervient dans l’élimination de la plaque dentaire, mais le goût agréable du dentifrice spécifique pour chiens peut faciliter la manipulation. Plus vous habituerez tôt votre chiot à ce geste, plus il vous sera facile de lui prodiguer régulièrement ce soin.

  • En optant pour un aliment sous forme de croquette, vous inciterez votre chiot à croquer avant d’avaler. Cette action est doublement bénéfique car elle permet de ralentir sa vitesse d’ingestion surtout s’il a tendance à manger goulûment et elle entraîne un effet de brossage naturel sur la dent pour une bonne hygiène bucco-dentaire.

Une bonne hygiène ne dispense pas un suivi dentaire par le vétérinaire. Des visites périodiques chez le vétérinaire sont recommandées afin qu’il contrôle l’état de la cavité buccale de votre chiot surtout chez les chiens de petites tailles prédisposés aux affections bucco-dentaires.

Visionnez notre vidéo sur les conséquences du tartre chez le chiot

Recevez nos conseils personnaliséspour prendre soin de votre chien

Vous aimerez aussi ces articles voir tous les conseils pour mon chien