Personne n'aime les pop-ups,
sauf quand il y a un chiot !

Découvrez l'espace de suivi de votre chiot et bénéficiez de conseils sur mesure, des promotions dédiées sur nos aliments, des outils pratiques : carnet de santé de votre compagnon, carnet d'adresses...

Créez l’espace de suivi
de votre chiot

Bénéficiez de conseils sur mesure, des promotions dédiées sur nos aliments, des outils pratiques...

Vermifuger le chiot

https://www.wikichien.fr/wp-content/uploads/sites/4/vermifuger-le-chiot-1.jpg

Tous les chiots, même maintenus dans un environnement impeccablement propre, sont contaminés par les vers....

Quand et pourquoi vermifuger un chiot ?

Tous les chiots, même maintenus dans un environnement impeccablement propre, sont contaminés par les vers. C’est pourquoi il est nécessaire de vermifuger les chiots, dès le début de leur vie, avec des produits adaptés bien sûr !

Les ascaris du chiot

Les parasites les plus fréquemment rencontrés chez les chiots sont les ascaris. Ces vers sont transmis aux chiots par la mère, par le placenta ou le lait, puis plus tard au contact des crottes des chiens parasités.

Les ascaris adultes sont des vers ronds mesurant une dizaine de centimètres de long, ressemblant à des spaghettis cuits. Les chiens adultes hébergent des formes adultes du parasite dans leur intestin grêle et également des larves, en dormance dans différents organes. Ces larves se réactivent chez la chienne en fin de gestation, infectant le fœtus à travers le placenta, ou le chiot nouveau-né par le lait : des ascaris adultes peuvent donc être présents dans l’intestin des chiots, dès l’âge d’une semaine.

Chez les chiots, la présence des ascaris se manifeste essentiellement par un ventre gonflé, un retard de croissance, une constipation, une diarrhée ou des vomissements, une toux (si des larves d’ascaris passent dans le poumon). Dans les cas les plus graves, les vers sont responsables d’une occlusion intestinale ou d’une perforation de la paroi intestinale.

 

La plupart des vermifuges utilisés sont actifs contre les ascaris adultes, mais pas contre les larves. Plusieurs administrations de vermifuge sont donc nécessaires pour se débarrasser des larves au fur et à mesure qu’elles se transforment en adultes.

 

En pratique :

• chez l’éleveur, le chiot est vermifugé à l’âge de 15 jours, puis tous les 15 jours jusqu’à l’âge de 2 mois.

• entre 2 et 3 mois (lorsque le chiot quitte l’élevage), il est préférable de continuer les vermifugations sur ce rythme (tous les 15 jours)

• à partir de 3 mois, le rythme idéal de vermifugation est d’une fois par mois jusqu’à l’âge de 6 mois, puis une fois par trimestre jusqu’à l’âge d’un an.

Demandez conseil à votre vétérinaire sur le rythme de vermifugation à adopter : si le nouvel environnement du chiot est très protégé (pas d’autre chien, pas d’accès à l’extérieur…), le rythme des vermifugations peut être allégé. Inversement, si le chiot est rapidement au contact d’animaux adultes (pension, club d’éducation…), il est conseillé de vermifuger plus fréquemment.

 

Dans tous les cas, l’idéal est que le chiot soit vermifugé quelques jours avant les primo-vaccinations (vers 8 semaines) et les premiers rappels (vers 12 semaines), une forte infestation parasitaire risquant d’affaiblir ses défenses immunitaires.

Un vermifuge au chiot

Il existe plusieurs présentations de vermifuge : comprimés, pâte ou liquide (à administrer à la seringue), pipettes (dont le contenu est déposé sur la nuque du chiot). Selon l’importance de l’infestation parasitaire, l’âge et le poids du chiot, sa race… votre vétérinaire vous orientera vers tel ou tel produit. Pesez votre chiot avant de le vermifuger et respectez bien le dosage indiqué.

Recevez nos conseils personnaliséspour prendre soin de votre chien

Vous aimerez aussi ces articles voir tous les conseils pour mon chien