Personne n'aime les pop-ups,
sauf quand il y a un chiot !

Découvrez l'espace de suivi de votre chiot et bénéficiez de conseils sur mesure, des promotions dédiées sur nos aliments, des outils pratiques : carnet de santé de votre compagnon, carnet d'adresses...

Créez l’espace de suivi
de votre chiot

Bénéficiez de conseils sur mesure, des promotions dédiées sur nos aliments, des outils pratiques...

Habituer votre chiot à voyager

Habituer votre chiot à voyager

Comment habituer votre chiot à se déplacer en voiture ? Quelles précautions prendre ?

 

Habituer très tôt le chiot à la voiture

Habituez votre chiot à monter en voiture très tôt, pour qu’il n’ait pas peur. Familiarisez- le longtemps à l’avance si vous devez effectuer un trajet assez long. Si votre chiot n’a pas l’habitude de la voiture, voici quelques astuces pour vous aider tous les deux. 

  • Installez-vous dans la voiture avec votre chien, jouez avec lui et donnez-lui une friandiseRépétez ces séances plusieurs fois.  
  • Quand il se sent à l’aise dans la voiture, faites plusieurs trajets courts avant d’entreprendre un long voyage. Votre chien doit impérativement occuper une place où il est en sécurité et où il ne causera aucun danger pour les occupants du véhicule. L’idéal est de l’habituer à la caisse de transport. Ne l’enfermez évidemment jamais dans le coffre. 
  • Si vous possédez un break ou un monospace, l’idéal est de transporter votre chien dans le compartiment arrière du véhicule, en installant une séparation amovible (grille ou filet) entre vous et lui. En cas de manque de place, il existe aussi la possibilité du harnais qui se fixe à la ceinture de sécurité pour maintenir le chien sur la banquette arrière. Pour qu’il soit vraiment efficace, le harnais doit présenter au moins deux points d’attache solides. Pour un petit chien, la meilleure solution consiste à le faire voyager dans une caisse de transport adapté à sa taille. Placez-le de préférence au sol, entre la banquette et le siège avant. 

Le jour du voyage, le calmer avant le départ

  • Allez promener votre chien ou jouez avec lui dans le jardin pour le calmer avant le départ. 
  • Veillez à ce que votre chien porte un collier avec son nom. 
  • Tenez-le toujours en laisse, même s’il obéit bien aux ordres verbaux car il risque de prendre peur dans les environnements nouveaux.
  • Emmenez l’aliment et les médicaments de votre chien en quantités suffisantes, ainsi que des gamelles, des sacs-poubelles et une bouteille d’eau fraîche.
  • Si le voyage dure longtemps, prévoyez des pauses de 10 à 15 mn toutes les deux heures. Pendant ces haltes, il pourra se dégourdir les pattes et faire ses besoins. Les chiens ont toujours tendance à se déshydrater en voyage car l’excitation favorise le halètement. Ayez toujours de l’eau et une gamelle disponibles pour lui donner à boire lorsque vous vous arrêtez. Si la voiture est climatisée, assurez-vous que l’endroit où se trouve le chien bénéficie du même confort thermique que vous. Si ce n’est pas le cas, évitez évidemment de voyager aux heures chaudes et entrouvrez les vitres pour faire circuler l’air.
  • Ne laissez pas votre chien passer sa tête par la vitre. Des poussières peuvent pénétrer dans ses yeux, ses oreilles et son nez, et provoquer des irritations.
  • S’il est malade en voiture, il faut l’habituer en faisant de petits trajets puis de plus en plus longs. Beaucoup de chiens ont le mal des transports et les signes peuvent être très variables (halètement, agitation, gémissements, bâillements, prostration, vomissements). Pour de longs périples, il est préférable de lui donner sa ration au moins 10 heures avant le départ. Vous pouvez éventuellement lui administrer avant de partir, des médicaments prescrits par votre vétérinaire contre le mal des transports.
  • Tenez-le en laisse quand vous le sortez de la voiture. 

Les voyages

Pour tous les voyages, ne pas oublier son carnet de vaccination, sa carte de tatouage ou d’identification et éventuellement un certificat de bonne santé établi au préalable par votre vétérinaire. 

Il ne faut JAMAIS laisser un chien dans une voiture à l’arrêt l’été, même à l’ombre et avec une fenêtre légèrement ouverte. La température dans l’habitacle peut atteindre 70° ! 

Recevez nos conseils personnaliséspour prendre soin de votre chien

Vous aimerez aussi ces articles voir tous les conseils pour mon chien
Paramètres des cookies