Personne n'aime les pop-ups,
sauf quand il y a un chiot !

Découvrez l'espace de suivi de votre chiot et bénéficiez de conseils sur mesure, des promotions dédiées sur nos aliments, des outils pratiques : carnet de santé de votre compagnon, carnet d'adresses...

Créez l’espace de suivi
de votre chiot

Bénéficiez de conseils sur mesure, des promotions dédiées sur nos aliments, des outils pratiques...

La maladie parodontale du chien

https://www.wikichien.fr/wp-content/uploads/sites/4/5772893e459bf_iuh.jpg

Si votre chien mange plus lentement, salive excessivement ou a tendance à maigrir, il a peut-être simplement mal aux dents. Un examen vétérinaire approfondi s’impose !

Qu’est-ce la maladie parodontale ?

La maladie parodontale est liée à la prolifération de bactéries sur les dents. Sans brossage, les bactéries agglomérées sur la plaque dentaire provoquent une inflammation des gencives (gingivite). Quand les bactéries s’infiltrent profondément dans les tissus de soutien des dents, on arrive au stade de la parodontite. L’os et les ligaments qui maintiennent les dents sont attaqués et les dents commencent à bouger. A terme, elles finissent par tomber.
 

Symptômes

Si votre chien mange plus lentement, salive excessivement ou a tendance à maigrir, il a peut-être simplement mal aux dents. Un examen vétérinaire approfondi s’impose !

Si un dépôt jaunâtre (tartre) est installé sur ses dents, la maladie parodontale est présente. Contrairement à une idée reçue, le tartre n’est pas directement à l’origine de la mauvaise haleine constatée chez le chien. L’odeur provient des fermentations microbiennes qui ont lieu à la base des dents.
 

Prédispositions raciales

Les petits chiens sont plus touchés par la maladie parodontale que les grands et ils sont aussi plus menacés par ses conséquences car leurs mâchoires sont fragiles. Une perte de quelques millimètres d’os dans la mâchoire d’un yorkshire  a des conséquences plus graves que chez un dogue allemand.
 

Diagnostic

Faites régulièrement examiner la bouche de votre chien par le vétérinaire. Il évaluera le degré d’atteinte de la maladie parodontale en sondant les poches creusées sous les gencives.
 

Solutions médicales

Votre vétérinaire peut réaliser un détartrage et un polissage des dents sous anesthésie. Dans certains cas, l’extraction des dents les plus abîmées est indispensable.
 

 Solutions nutritionnelles

– Des croquettes de taille et de texture particulières permettent au chien d’enfoncer ses dents à l’intérieur. Le frottement des dents sur la croquette réalise alors une sorte de nettoyage. Cela ne remplace pas le brossage mais améliore l’hygiène buccale !

– L’aliment peut contenir des substances qui participent à la prévention de la maladie parodontale. Les sels de polyphosphates sont connus pour freiner le développement du tartre dentaire : ils captent le calcium contenu dans la salive et l’empêche de se fixer sur la plaque dentaire.

– Les barres dentaires sont aussi intéressantes. Leur texture élastique augmente le temps de mastication et de nettoyage des dents des chiens. Elles stimulent la production de salive qui a un effet nettoyant et antiseptique.

Recevez nos conseils personnaliséspour prendre soin de votre chien

Vous aimerez aussi ces articles voir tous les conseils pour mon chien