Personne n'aime les pop-ups,
sauf quand il y a un chiot !

Découvrez l'espace de suivi de votre chiot et bénéficiez de conseils sur mesure, des promotions dédiées sur nos aliments, des outils pratiques : carnet de santé de votre compagnon, carnet d'adresses...

Créez l’espace de suivi
de votre chiot

Bénéficiez de conseils sur mesure, des promotions dédiées sur nos aliments, des outils pratiques...

Barzoi

https://www.wikichien.fr/wp-content/uploads/sites/4/race_barzoi.jpg

L’aristocrate de la cynophilie russe

Share on Facebook0Tweet about this on Twitter0Google+0Print this page
Nom d’origine

Russkaya Psovaya Borzaya

Pays d’origine

Russie

Autres noms

Levrier Russe

Toilettage

Le Barzoi ou Lévrier russe en quelques mots...

Le Russkaya Psovaya Borzaya fait partie intégrante de la culture nationale et de l’histoire russes depuis neuf siècles. Ainsi, la Chronique française du XIème siècle témoigne que trois Barzoïs suivaient la fille du Grand-Duc de Kiev Anna Iaroslavna quand elle est arrivée en France pour devenir la femme d’Henri Ier. Parmi les propriétaires et les éleveurs on note beaucoup de personnes célèbres y compris des tsars et des poètes : Ivan le Terrible, Pierre le Grand, Nicolas II, Pouchkine, Tourgueniev. La création de l’élevage célèbre « Pershinskaya okhota » par les éleveurs illustres le Grand-duc Nicolaï Nicolaevitch et Dimitri Valtsev eut une grande importance. Dès la fin du XIXème siècle, on voit le Barzoï dans les plus grands élevages d’Europe et d’Amérique.

Histoire du Barzoi

Ce chien d’aspect aristocratique de grande taille possède une constitution à la fois sèche et robuste, sur une construction très légèrement allongée. Les femelles sont généralement plus longues que les mâles. L’ossature est forte, mais pas massive, les os sont assez plats sous une musculature sèche, bien développée, surtout sur les cuisses, mais sans relief. L’harmonie des formes et du mouvement est primordiale.Dans sa vie de tous les jours le Barzoï a le caractère tranquille et équilibré. A la vue du gibier il s’excite brusquement. Il a la vue perçante, capable de voir très loin. Sa réaction est impétueuse.

Le saviez-vous ?

Rare mais vrai : les sujets dépassant la taille maximale sont admis à condition que la morphologie typique soit sauvegardée.

Tête

Vue de dessus aussi bien que de profil, sèche, longue, étroite, aristocratique. Vues de profil, les lignes du crâne et du chanfrein forment une longue ligne légèrement convexe, la ligne de la région sincipitale (crête sagittale) étant droite ou légèrement oblique vers la protubérance occipitale bien marquée. Les yeux sont grands, expressifs, un peu à fleur de tête, de couleur noisette foncée ou brun foncé, en forme d’amande mais pas bridés, placés obliquement.

Oreilles

Petites, minces, mobiles, attachées au-dessus de la ligne de l’œil et en arrière, dirigées presque vers la nuque quand le chien n’est pas attentif.

Corps

Le dos est large, musclé et élastique. Le dos forme avec le rein et la croupe une arcure qui est plus prononcée chez les mâles. Le point le plus haut de cette arcure se situe en avant du milieu du rein ou dans la région de la 1ère ou 2ème vertèbre lombaire.

Queue

En forme de faucille ou de sabre, attachée bas, mince, longue.

Robe

Combinaison de toutes les couleurs, mais jamais avec le bleu, le marron (chocolat) et tous les dérivés de ces couleurs. Toutes les couleurs peuvent être uniformes ou pie.

Poil

Le poil est soyeux, doux et souple, ondulé ou formant des boucles courtes, mais jamais de petites boucles serrées.

Découvrez plus de races

voir toutes les races