Personne n'aime les pop-ups,
sauf quand il y a un chiot !

Découvrez l'espace de suivi de votre chiot et bénéficiez de conseils sur mesure, des promotions dédiées sur nos aliments, des outils pratiques : carnet de santé de votre compagnon, carnet d'adresses...

Créez l’espace de suivi
de votre chiot

Bénéficiez de conseils sur mesure, des promotions dédiées sur nos aliments, des outils pratiques...

Berger de la Maremme

https://www.wikichien.fr/wp-content/uploads/sites/4/2015/09/breed_picture-1009.png

Le grand blanc venu d’Italie

Nom d’origine

Cane de Pastore Maremmano-Abruzzese

Pays d’origine

Italie

Toilettage

Cette race ancienne de chiens de garde des troupeaux provient des chiens de berger actuellement encore utilisés dans les Abruzzes, où l’élevage du mouton est prospère encore de nos jours, et des chiens de berger qui existaient d’antan dans la région de la Maremme toscane et dans celle du Latium. Tout spécialement depuis 1860, la transhumance des troupeaux d’une région à l’autre a favorisé le développement d’un mélange naturel de ces deux races primitives.Gardien courageuxSa fonction principale de chien de garde et de défense du troupeau et des biens en général s’affirme dans la manière dont il accomplit ces tâches avec discernement, courage et décision. Bien qu’il soit fier et peu enclin à la soumission, il sait manifester un attachement dévoué à son maître et à tout son entourage.

Le caractère du Berger de la Maremme

Le berger de la Maremme et des Abruzzes est un chien de grand format, construit en puissance, d’un aspect rustique, tout à la fois majestueux et bien typé.Sa forme générale, de proportions moyennes, est celle d’un chien lourd, dont le tronc est plus long que la hauteur au garrot ; il est « harmonique » aussi bien quant au format (hétérométrie = rapports normaux entre la taille et les différentes parties du corps) que quant aux profils (alloïdisme = concordance entre les profils de la tête et du corps).

Le saviez-vous ?

Des écrits aussi anciens que ceux de Varro, agronome romain, rapportent en 100 avant J.C. la présence de ces grands chiens blancs.

Tête

Dans son ensemble la tête, grande et plate, est de forme conique et rappelle celle d’un ours blanc.

Oreilles

Attachées très au-dessus de l’arcade zygomatique elles sont tombantes, mais très mobiles.

Corps

Solidement charpenté, sa longueur dépasse d’un dix-huitième la hauteur au garrot

Queue

Attachée bas sur une croupe avalée, en station normale, elle dépasse le niveau du jarret. Pendante au repos, elle est portée au niveau de la ligne du dos avec une extrémité assez fortement recourbée quand le chien est en action.

Robe

Blanc uni. On tolère des nuances ivoire, orange pâle ou citron, mais seulement dans certaines limites.

Poil

Très bien fourni. Poils longs, plutôt rudes au toucher, se rapprochant d’un crin raide, bien couchés sur le corps.

Découvrez plus de races

voir toutes les races