Personne n'aime les pop-ups,
sauf quand il y a un chiot !

Découvrez l'espace de suivi de votre chiot et bénéficiez de conseils sur mesure, des promotions dédiées sur nos aliments, des outils pratiques : carnet de santé de votre compagnon, carnet d'adresses...

Créez l’espace de suivi
de votre chiot

Bénéficiez de conseils sur mesure, des promotions dédiées sur nos aliments, des outils pratiques...

Bouvier des Ardennes

https://www.wikichien.fr/wp-content/uploads/sites/4/2015/09/breed_picture-10038.png

Quand rareté et rusticité se conjuguent à la perfection

Nom d’origine

Bouvier des Ardennes

Pays d’origine

Belgique

Toilettage

Depuis toujours appelé chien de vaches dans les Ardennes belges, sélectionné pour ses aptitudes, il doit son nom à la pratique de la garde et de la conduite des bovins et à la région de ses fonctions, plutôt qu’à son physique. Le climat rude, le labeur pénible et spécifique, le relief accidenté et la pauvreté de la région ont façonné le type. Tenace et infiniment courageux pour défendre les siens, ses biens et son territoire, il fait preuve de beaucoup d’endurance et d’énergie.Seuls les plus rustiques et les plus performants d’une production volontairement limitée subsistèrent pour conduire les troupeaux, le plus souvent de vaches laitières et de moutons, mais aussi, au siècle dernier, de porcs et de chevaux.La disparition de nombreuses fermes ardennaises, cumulée à la raréfaction des troupeaux laitiers, réduisit considérablement le nombre de chiens utilisés.Vers 1985, c’est à l’occasion de la collecte de colostrum dans les troupeaux laitiers que les cynophiles découvrent des rescapés, plus ou moins typiques, du bouvier des Ardennes. Vers 1990, des éleveurs s’attachent à produire des chiens répondant mieux au type décrit dans le standard, en partant de ces lignées des Ardennes.

Le caractère du Bouvier des Ardennes

C’est un chien rustique, râblé et de taille moyenne. Il est court et trapu, avec une ossature plus lourde que ne laisse supposer son volume et une tête puissante.Les adjectifs court, compact, musclé sont ceux qui conviennent le mieux pour le décrire. Son poil rude et ébouriffé (sauf sur le crâne où il est plus court et plat), ses moustache et barbiche, lui donnent un air rébarbatif. Il est pourtant enjoué, curieux, agile et sociable et sa qualité première est son adaptabilité, de sorte qu’il se sent à l’aise dans toutes les situations.

Le saviez-vous ?

La robe doit lui permettre de vivre en plein air, de garder et de conduire les troupeaux, quelles que soient les conditions atmosphériques parfois extrêmes de sa région d’origine. Le sous-poil très dense en toute saison, plus abondant encore en hiver, garantit bien le chien des intempéries.

Tête

Forte, plutôt courte.

Oreilles

Les oreilles rigides, droites et pointées ont la préférence. Les oreilles droites avec la pointe tombant vers l’avant, ou semi-dressées, pliées vers l’extérieur sont également admises.

Corps

Puissant, sans lourdeur, aux côtes plutôt rondes que plates.

Queue

La grande majorité est brachyoure, un bon nombre anoure. La queue est épaisse et attachée haut.

Robe

Toutes les couleurs sont admises sauf le blanc

Poil

Le poil de couverture doit être sec, rêche et ébouriffé, de 6 cm environ sur tout le corps, mais plus court et plus plat sur le crâne, orné de grands sourcils.

Découvrez plus de races

voir toutes les races