Personne n'aime les pop-ups,
sauf quand il y a un chiot !

Découvrez l'espace de suivi de votre chiot et bénéficiez de conseils sur mesure, des promotions dédiées sur nos aliments, des outils pratiques : carnet de santé de votre compagnon, carnet d'adresses...

Créez l’espace de suivi
de votre chiot

Bénéficiez de conseils sur mesure, des promotions dédiées sur nos aliments, des outils pratiques...

Chien de montagne des Pyrénées

https://www.wikichien.fr/wp-content/uploads/sites/4/2015/09/breed_picture-10066.png

Force et douceur pyrénéennes

Nom d’origine

Chien de Montagne des Pyrénées

Pays d’origine

France

Autres noms

Montagne des Pyrénées / Patou / Pyrénéen

Toilettage

Présent dans les Pyrénées depuis des temps immémoriaux, utilisé au Moyen-Age comme gardien de châteaux, il est mentionné par Gaston Phoebus au XIVème siècle. Déjà apprécié comme chien de compagnie au XVIIème siècle, il connut la gloire à la cour de Louis XIV. La première description détaillée de ce chien date de 1897 dans le livre du Comte de Bylandt. Dix ans plus tard sont créés les premiers clubs de race et en 1923 la Réunion des Amateurs de Chiens Pyrénéens, à l’initiative de M. Bernard Sénac-Lagrange, fait enregistrer le standard officiel auprès de la S.C.C. Le standard actuel est encore très proche du standard élaboré en 1923, ce sont surtout des précisions qui y ont été apportées.Utilisé pour assurer seul la protection des troupeaux contre les attaques des prédateurs, il a été sélectionné sur ses aptitudes à la garde et à la dissuasion, autant que sur son attachement au troupeau. Les principales qualités qui en résultent sont la force et l’agilité ainsi que la douceur et l’attachement à ceux qu’il protège.

Le caractère du Chien de montagne des Pyrénées

Chien de grande taille, imposant et fortement charpenté, pourvu d'une certaine élégance. Gardien intraitable du troupeau qui lui est confié, sachant repousser ours et loup, il continue dans ses Pyrénées natales d’officier auprès des bergers. Popularisé dans les années 70 par une série TV française (« Belle et Sébastien »), il a gagné les cinq continents, en connaissant un succès mérité aux USA comme au Japon.

Le saviez-vous ?

Derrière la douceur de son regard et sa robe quasiment immaculée qui rassure, le Montagne est un sacré chien de protection enclin à l’indépendance ; son sens de l’initiative requiert de la part de son maître une certaine autorité.

Tête

Pas trop forte en comparaison de la taille, avec des côtés qui sont assez plats.

Oreilles

Elles sont placées à hauteur de l'œil, assez petites, de forme triangulaire, tombantes et arrondies à leur extrémité

Corps

La longueur du corps de la pointe de l’épaule à la pointe de la fesse est légèrement supérieure à la hauteur du chien au garrot

Queue

Elle est touffue et forme panache, elle est portée basse au repos, avec son extrémité formant crochet de préférence

Robe

Elle est blanche ou blanche avec des taches d’apparence grise ( poil de blaireau ou louvet) ou jaune pâle, ou orange (« Arrouye ») en tête, aux oreilles et à la naissance de la queue et parfois sur le corps

Poil

Il est bien fourni, plat, assez long et souple, assez crissant sur les épaules et le dos, plus long à la queue et autour du cou où il peut onduler légèrement

Découvrez plus de races

voir toutes les races