Personne n'aime les pop-ups,
sauf quand il y a un chiot !

Découvrez l'espace de suivi de votre chiot et bénéficiez de conseils sur mesure, des promotions dédiées sur nos aliments, des outils pratiques : carnet de santé de votre compagnon, carnet d'adresses...

Créez l’espace de suivi
de votre chiot

Bénéficiez de conseils sur mesure, des promotions dédiées sur nos aliments, des outils pratiques...

Saint Bernard

https://www.wikichien.fr/wp-content/uploads/sites/4/2015/09/breed_picture-10070.png

Un mythe toujours vivant

Nom d’origine

St. Bernardshund

Pays d’origine

Suisse

Autres noms

Chien / de / Saint / Bernard

Toilettage

L’Hospice au sommet du col du Grand-Saint-Bernard à 2469m d’altitude a été fondé au XIème siècle pour offrir un refuge aux voyageurs et pèlerins. Dès le milieu du XVIIème siècle, les moines s’entourèrent de grands chiens de type montagne destinés à la garde et à la défense. La présence de ces chiens à l’Hospice du Grand-Saint-Bernard est attestée par des documents iconographiques datant de 1695 et par une note dans les actes de l’Hospice de l’an 1707. Bientôt ces chiens furent utilisés pour accompagner les voyageurs et surtout pour retrouver et sauver ceux qui s’étaient égarés dans la neige et le brouillard. Les chroniques publiées dans de nombreuses langues sur la manière dont ces chiens avaient sauvé un grand nombre de vies humaines de la mort blanche, et les récits des soldats qui, en 1800, franchirent le col avec l’armée de Bonaparte répandirent au XIXème siècle la renommée du Saint Bernard partout en Europe. Le légendaire « Barry » devint ainsi le prototype du chien de sauvetage. Les ancêtres directs du chien du Mont Saint Bernard ont été les grands chiens de ferme très répandus dans la région. En quelques générations, par un élevage systématique dans le sens d’un type idéal recherché, la race actuelle fut créée. Le 2 juin 1887, le Saint Bernard fut reconnu officiellement comme race d’origine suisse et le standard déclaré document faisant seul autorité. Le Saint-Bernard est considéré depuis comme chien national suisse.

Le caractère du Saint Bernard

De caractère aimable, le Saint Bernard se distingue par son tempérament calme, mais peut également faire preuve d’une certaine vivacité malgré son gabarit et son poids. Si ce n’est pas le plus répandu, il est indiscutablement le montagnard le plus connu et le plus populaire et ce, depuis la fin du XIXème siècle !Il existe deux variétés qui se distinguent par leur type de poil : la variété poil court (poil double) avec un poil de couverture dense, lisse, bien couché et rude mais avec un sous-poil abondant et la variété poil long présentant un poil de couverture droit, de longueur moyenne avec sous-poil abondant.

Le saviez-vous ?

Un musée lui est dédié, en Suisse, à Martigny, proche de son berceau d’origine, l’Hospice du Grand Saint Bernard où vécut une célébrité du nom de Barry (1800-1814), qui sauva 40 personnes et devint un véritable objet de culte. Plus encore, depuis 2005, l’élevage de la race est pérenne à l’Hospice grâce à de généreux donateurs regroupés au sein de la Fondation Barry

Tête

Puissante, expressive et d’aspect imposant, avec un stop bien accusé avec un frontal qui tombe de manière abrupte sur la racine du museau

Oreilles

De taille moyenne avec une attache haute et large, l’oreille se distingue par sa conque fortement développée

Corps

D’aspect général imposant, harmonieux, de belle apparence et bien musclé

Queue

Avec son attache large et forte, la queue est longue et lourde, la dernière vertèbre caudale devant atteindre au moins le niveau du jarret

Robe

Fond blanc avec des plages de couleur rouge-brun plus ou moins grandes (chien panaché) jusqu'à former un manteau rouge-brun ininterrompu sur le dos et les flancs (chien à manteau)

Poil

Court ou long

Découvrez plus de races

voir toutes les races