Personne n'aime les pop-ups,
sauf quand il y a un chiot !

Découvrez l'espace de suivi de votre chiot et bénéficiez de conseils sur mesure, des promotions dédiées sur nos aliments, des outils pratiques : carnet de santé de votre compagnon, carnet d'adresses...

Créez l’espace de suivi
de votre chiot

Bénéficiez de conseils sur mesure, des promotions dédiées sur nos aliments, des outils pratiques...

Share on Facebook0Tweet about this on Twitter0Google+0Print this page

L’arrivée d’un nouveau chien

https://www.wikichien.fr/wp-content/uploads/sites/4/fotolia_44957347_s.jpg

Si votre chien est habitué à être le seul animal à la maison et que vous décidez d’acquérir un nouveau chien, sachez qu’il y a quelques précautions à respecter pour que la cohabitation démarre sur de bonnes bases. Un chien fait généralement preuve de bonne volonté pour accepter la présence d’un nouveau-venu, surtout s’il s’agit d’un chiot. Soyez cependant vigilant et surveillez-les au début.

Première mise en présence

Imaginez le stress d’un chiot à son arrivée chez vous après avoir quitté sa mère et son environnement familier. N’en rajoutez pas et laissez-le prendre possession de son nouveau lieu de vie avant de le présenter à votre chien.

Placez-vous ensuite dans une pièce (ou idéalement dans le jardin, un endroit plus neutre) et appelez votre chien pour lui présenter le chiot, sans lui permettre d’essayer de le toucher au début. Observez leurs réactions et soyez prêt à intervenir en cas de besoin. Laissez évoluer la situation si aucune agressivité n’apparaît. Gardez-vous de vouloir les rapprocher de force.

Séparez les animaux de manière à ce que votre chien ne tente pas de poursuivre le chiot dès que vous aurez le dos tourné. Le risque est quand même réel, surtout si votre chien avait une relation très exclusive avec vous jusqu’ici ! La rapidité de l’acceptation du chiot par un chien dépend beaucoup du milieu où a vécu le chiot avant d’arriver chez vous. S’il a été bien socialisé dans son élevage pendant ses deux premiers mois de vie, votre chiot ne sera sans doute pas effrayé par votre chien en arrivant chez vous, même si sa taille et sa race sont différentes.

Apprivoisement progressif

Il est souhaitable que les deux animaux se voient, s’entendent et s’habituent à leur odeur respective avant de rester ensemble dans la même pièce. Quand vous devez les laisser seuls, essayez de faire en sorte que les animaux restent dans des pièces voisines, mais sans pouvoir se toucher ; par exemple en installant une barrière amovible à mi-hauteur de la porte de séparation, du type de celles utilisées pour empêcher les enfants d’atteindre un escalier.

N’enlevez la barrière que lorsque vous êtes sûr que votre chien a intégré le fait qu’il n’est pas question d’être agressif envers le chiot et qu’ils devront désormais partager le même toit. Basez vous aussi sur le comportement du chiot : quand il vient spontanément au contact du chien, c’est qu’ils sont prêts au rapprochement.

Séparation pendant les repas

L’amitié entre deux animaux est souvent illustrée par le fait qu’ils mangent dans la même gamelle. Sachez que ce n’est pas souhaitable sur un plan nutritionnel : un chiot doit manger un aliment spécialement formulé pour lui pendant la croissance.

Dans un premier temps, surveillez votre chien quand il mange afin qu’il ne se sente pas en compétition avec le chiot. Celui-ci doit apprendre à le laisser tranquille au moment des repas.

Même si vous rencontrez quelques problèmes au début et que l’ambiance est plutôt conflictuelle entre vos deux animaux, ne vous découragez pas, ne brusquez rien et faites preuve de patience.

Share on Facebook0Tweet about this on Twitter0Google+0Print this page

Recevez nos conseils personnaliséspour prendre soin de votre chien

Vous aimerez aussi ces articles voir tous les conseils pour mon chien