Personne n'aime les pop-ups,
sauf quand il y a un chiot !

Découvrez l'espace de suivi de votre chiot et bénéficiez de conseils sur mesure, des promotions dédiées sur nos aliments, des outils pratiques : carnet de santé de votre compagnon, carnet d'adresses...

Créez l’espace de suivi
de votre chiot

Bénéficiez de conseils sur mesure, des promotions dédiées sur nos aliments, des outils pratiques...

Quel aliment et quelle quantité donner à mon chiot une fois sevré ?

Quel aliment et quelle quantité donner à mon chiot une fois sevré ?

3 critères fondamentaux sont à respecter pour nourrir correctement son chien en plus de l’eau potable laissée en permanence à sa disposition et renouvelée régulièrement.

1/ Lui fournir une alimentation de qualité, équilibrée et adaptée à ses besoins de chiot 1er âge pour une croissance harmonieuse.

L’aliment du chiot a un impact considérable sur son développement physique et cognitif. Le chiot doit être nourri avec une nourriture qui contient la bonne combinaison de nutriments pour qu’il puisse se développer correctement, et être en bonne santé. Autrement dit, un chiot en croissance a besoin d’une alimentation sur mesure.  

Connaitre ses besoins nutritionnels de croissance. 

Durant les premiers mois de la croissanceentre le sevrage (vers 2 mois) et l’apparition de toutes ses dents définitives vers 7 mois, l’ossature du chiot se développe de façon incroyable et toutes ses fonctions physiologiques se mettent en place. Il prend du poids tous les jours et son métabolisme demande 2 fois plus d’énergie qu’un chien adulte de poids égal et d’un apport adapté en phosphore et en calcium. 

La digestion est un sujet sensible, les premiers mois. Au moment du sevrage, les capacités digestives du chiot ne sont pas encore totalement développées. Un chiot qui digère mal, risque de développer des troubles digestifs et ne pourra pas bénéficier des nutriments apportés par l’aliment. 

Son aliment doit:

  • contenirtous les nutriments en juste équilibre dont le chiot a besoin pour satisfaire sa croissanceen tenant compte de la taille qu’il fera à l’âge adulte (race de petite taille, moyenne, grande ou très grande race). 
  • Être hautement digestible pour répondre à ses besoins élevés en énergie sans  surcharger son estomac évitant ainsi l’apparition de troubles digestifs 

Les aliments pour chiots ROYAL CANIN® aident à soutenir la croissance et le développement du chiot en lui fournissant tous les nutriments essentiels à ses besoins  au cours de sa première année de vie.  

2/ Respecter les quantités quotidiennes distribuéeset le rythme de ses repas

La digestion est un sujet sensible, les premiers mois. Au moment du sevrage, les capacités digestives du chiot ne sont pas encore totalement développéesUn chiot qui digère mal, risque de développer des troubles digestifs et ne pourra pas bénéficier des nutriments apportés par l’aliment.  

Son alimentation doit donc être de qualité, hautement digestible et bien rationnée pour: 

  •  lui apporter tous les nutriments dont il a besoin sans surcharger son estomac évitant ainsi l’apparition de troubles digestifs
  • mais aussi éviter une prise de poids trop rapide qui pourrait avoir un impact négatif sur son squelette en construction provoquant plus tard des troubles ostéoarticulaires. 

Calculées en fonction du besoin énergétique quotidien du chien et de la teneur en calories des aliments, les quantités distribuées chaque jour doivent être strictement contrôlées et respectées afin d’éviter toute dérive lente vers l’obésité. 

Ces recommandations, préconisées sur les emballages, sont calculées en fonction du poids du chien. Pour cela, il est nécessaire de le peser régulièrement. Restes de table, sucreries et gourmandises en plus de sa ration quotidienne, sont à bannir car ils rompent l’équilibre alimentaire du chien et favorisent la prise de poids. 

3 – Ne pas varier ses menus et respecter les transitions alimentaires

L’homme, omnivore peut manger de tout, mais ce n’est pas le cas du chien. Certaines caractéristiques propres à l’espèce canine comme l’absence d’enzymes digestives dans la salive, des intestins courts et une flore digestive ciblée font que tout changement brutal d’aliment entraîne chez le chiot des troubles digestifs. 

Ainsi l’alimentation variée nécessaire à l’homme est loin d’être idéale pour nourrir un chien. 

De même que, changer brutalement l’aliment que vous donniez à votre chiot peut causer des désordres digestifs et des diarrhées car son système digestif est encore fragile. 

Comment changer progressivement l’alimentation du chiot ?

Une période de transition alimentaire entre le nouvel aliment et l’ancien doit être aménagée sur une dizaine de jours afin de permettre au système digestif du chiotde s’adapter et laisser le temps à sa microflore intestinale de se renouveler. 

Mélangez de façon graduelle le nouvel aliment à l’ancien jusqu’à faire une substitution complète au bout de 10 jours :  

  • à raison de ¾ de l’ancien et ¼ du nouvel aliment les 2 premiers jours
  • puis moitié-moitié durant 2 jours
  • ¼ de l’ancien et ¾ du nouveau les jours suivants jusqu’à atteindre 100% du nouvel aliment. 

Toujours s’assurer qu’il ait accès à de l’eau propre et fraichement renouvelée dans plusieurs bols placés à différents endroits de la maison. 

Quel aliment
pour mon chien ?

Trouver l’aliment adapté

Suivi personnalisé de mon chien

Les besoins nutritionnels et de santé de votre chien changent. Découvrez nos conseils sur mesure et les informations pratiques sur la santé, l'alimentation et les soins à apporter au quotidien à votre chien !

Créez l’espace de suivi de mon chien

Où acheter les aliments
pour mon chien ?

Où acheter les aliments pour mon chien ?
Vous aimerez aussi ces articles voir tous les conseils pour mon chien
Paramètres des cookies